Guinée -Alpha condé dénonce le niveau bas des enseignants Guinéens

Banniere CBG

Invité pour assisté à une cérémonie de clôture de la semaine africaine des sciences(SAS) du NEXT EINSTEIN FORUM le vendredi 07 novembre 2018, le président de la magistrature suprême guinéene, Alpha condé à noircie la formation des enseignants Guinéens, qui, selon lui ont un niveau bas.

Alors  que la grève dans le secteur de l’éducation nationale guinéene fait état de calvaires aux élèves et aux parents d’élèves qui sont désemparés de cette crise qui n’a trop que perduré dans le système de l’éducation guinéene, le chef de l’état Alpha condé n’a pas fait de l’aumône aux professionnels de l’éducation guinéene. Il faut qu’on se parle franchement. « J’ai fais faire un concours à 750 enseignants de l’école primaire. C’était une dictée de CE2 », démasque le président de la république.
« Nous avons mis 20 fautes dans la dictée. Sur les 750 enseignants, 75% n’ont pas trouvé les 20 fautes. Et 25% des 75% ont rajouté des fautes. Comment un enseignant qui ne peut pas corriger une dictée de CE2 peu t-il corriger un élève de CM2? S’est demandé le numéro 1 Guinéen.
 
Le locataire du palais de sekhoutoureyah indique que jusqu’à un passé récent, la Guinée était le seul pays ou on peut avoir une moyenne de 8 sur 20. Mais depuis 2 ans, on ne peut plus avoir le bac si on n’a pas au moyens une moyenne de 10. Les universités forment des gens qui ne sont pas capables de trouver du travail. »
Poursuivant, Alpha condé relève à l’assistance qu’une banque de la place à offert à la Guinée des bourses de formation. « Quand on m’a envoyé les copies corrigées des enseignants, honnêtement j’avais honte. Parce qu’ils n’étaient pas capables d’écrire une page sans fautes. » assure le président de la république.
Abd Akila pour oceanguinee.com
Réagir