Grève de la faim : l’UFR exprime tout son soutien au Bloc Libéral de Faya Millimouno

Banniere CBG

La crise qui secoue le secteur éducatif depuis le 03 octobre dernier préoccupe le parti Bloc libéral qui a décidé de lancer une grève de la faim pour interpeller le gouvernement sur l’urgence de négocier avec le syndicat des enseignants pour que les élèves reprennent le chemin de l’école.

Au cours de son assemblée générale tenu à son siège ce samedi 08 décembre, le parti dirigé par l’ancien Premier ministre Sydia Touré a exprimé tout son soutien au leader du BL et à tous les responsables et militants de sa formation politique pour cette action ‘’dure mais courageuse’’.

« Je crois que c’est tout d’abord à son honneur et celui de son parti de faire cette action. C’est parce qu’il y a une situation inquiétante qui se pose, le secteur de l’éducation est paralysé en partie. Il a préféré faire la grève de la faim, je crois pour nous à l’UFR, qu’il faut le soutenir et l’encourager pour cette action dure mais courageuse. Aujourd’hui dans notre pays, chacun doit faire un peu et c’est cette action que lui et son parti ont prévus de faire pour interpeller le gouvernement de ce qui se passe », a déclaré honorable Ibrahima Bangoura, l’un des vice-présidents de cette formation politique.

Cette grève de la faim de quatre(4) jours lancée par le Bloc Libéral qui a pris fin samedi avait pour objectif de demander au gouvernement de dialoguer avec le SLECG et démilitariser la zone Cosa-Hamdallye-Bambéto.

Réagir