Guinéen : Le gouvernement de kassory fofana utilise des gaz toxiques contre l’opposition d’après Ousmane guaul diallo

Banniere CBG

C’est du moins se que nous avons appris ce matin, selon nos sources bien fondées, beaucoup de militants confirment que les gaz utilisés par la police guinéene ont un état dévastateur. Face à cette répression, même le domicile de Cellou dalein diallo n’a pas été épargné et par rapport à ses gaz lacrymogènes, les militants continuent de dénoncer que ses gaz sont dangereux et toxiques sur l’opposition avec l’intention d’un empoisonnement de masse. 

Beaucoup de militants confirment que les gaz utilisés par la police guinéenne ont un effet dévastateur. Aujourd’hui, avec l’attaque du domicile du chef de file, nous en avons la preuve. Nous nous interrogeons sur la nature et la légalité des produits employés contre nous.
Le gouvernement de Kassory Fofana emploierait-il des gaz dangereux et toxiques sur l’opposition avec l’intention d’un empoisonnement de masse ? La question mérite d’être posée.

Ces gaz auraient en effet de multiples effets secondaires et pourraient même entraîner la mort par asphyxie. Cette fumée provoque aussi plus rapidement des difficultés respiratoires et ses effets durent plus longtemps. Elle cause des convulsions et des vomissements.
De nombreuses personnes vomissaient, d’autres perdent totalement connaissance après avoir inhalé le gaz dans le domicile du président de l’UFDG. Il est possible que les forces de l’ordre utilisent des gaz de dibenzoxazepine, aussi appelés gaz CR, dont les effets seraient 6 à 10 fois supérieurs à ceux des gaz CS utilisés habituellement.

 

Abd Akila pour oceanguinee.com
Réagir