Guinée/Grève des enseignants : « pas question de suspendre la grève et aller à des négociations. » dixit Oumar Tounkara

Banniere CBG

Massivement réuni à leur siège ce mercredi 19 décembre 2018, à Donka. Les enseignants grévistes ont invité leurs camarades syndicalistes à être mobiliser car la victoire n’est pas loin. Au cours de cette assemblée, le secrétaire adjoint du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée n’entend pas reculer. Prenant la parole, Oumar Tounkara à appelé ses grévistes à extirper les traîtres qui sont dans leur structure.

«A certains moments, il faut pendre certaines décisions. Depuis le 03 octobre, on a déclenché cette grève pour réclamer au gouvernement l’amélioration de nos conditions de vie et de travail. Si la grève est observée jusqu’aujourd’hui, il faudrait que nous l’observions jusqu’à ce qu’on ait satisfaction », a déclaré M. Tounkara.

«Aujourd’hui, il ne nous reste que quatre jours d’études du mois de décembre. Ces quatre jours sont déterminants » a rafraîchit Oumar Tounkara.

 « Celui qui vient ici tous les jours en disant, en avant, en avant et demain il part émarger un cahier à l’école est un traitre. À  bas les enseignants et enseignantes traîtres. Il faudrait donc qu’on extirpe les traitres de nos rangs, fustige cet enseignant. »

À l’en croire, tous les ingrédients sont réunis pour que cette grève réussisse. Il est donc or de question d’abandonner la lutte. Car vouloir à cet instant est une façon de trahir leurs camarades enseignants qui ont perdu la vie à cause de cette grève.

« Le premier ministre après sa nomination nous avait demandé de suspendre la grève afin de permettre aux enfants de composer et que par après, il allait ouvrir les négociations. On a accepté. Mais après, est ce qu’il a respecté sa promesse? » s’est-il interrogé. Aux enseignants de répondre non, non, non.

Alors pas question de suspendre la grève et aller à des négociations. Car cela reviendrait à faire un baptême sans la présence des beaux parents de la mariée. Nous allons négocier pendant la grève, annonce le représentant d’aboubacar soumah.

 

Abd Akila pour oceanguinee.com
Réagir