Guinée / mamou victime du gel de son salaire, Mamadou samba diallo s’est retrouvé dans l’impossibilité de faire face aux frais sanitaires de sa défunte femme

Banniere CBG
Les enseignants de la ville carrefour de la Guinée, mamou. Continuent de vivre des situations morose par le gel de leurs salaires. Une semaine après le décès d’un des leurs, Mamadou samba Diallo enseignant à l’école primaire de Mangol, commune urbaine de ladite localité s’est trouvé dans l’impossibilité de faire face aux frais sanitaires de sa femme.
Interrogé par nos confrères,  M.DIALLO  est revenu sur son véritable calvaire :
 » Au début du mois de novembre, on m’a informé que mon papa est très malade au village, toute la famille était à son chevet. C’est ainsi j’ai écris une autorisation d’absence que j’ai adressé au préfet, je l’ai remis à mon DSEE (le délégué scolaire de l’enseignement élémentaire). A mon absence, j’ai été aussi saisi de la maladie de ma femme. J’ai été très choqué lorsque j’ai découvert que mon salaire de novembre a aussi été gelé. A la DPE, Elhadj Satina, le chef section pédagogique m’a dit que cette fois-ci aucun enseignant de mon école n’a été gelé. Lorsque j’ai expliqué mon problème au DPE, il m’a offert 30000GNF. J’ai passé des moment durs. Je sortais la nuit pour faire le taxi moto qui me permettait de gagner de quoi à manger. J’avais très honte de ma femme du fait que je ne pouvais pas assurer sa prise en charge sanitaire. C’est dans cette situation qu’elle a rendu l’âme le mardi 18 décembre », à déclaré cet enseignant avec tristesse et désolation.

Au lendemain du décès de sa femme, les autorités en charge de l’éducation se sont présentées en famille pour présenter leurs condoléances et apporter leur soutien à l’enseignant, explique t-il selon nos confrères.

Abd Akila pour oceanguinee.com
Réagir