Guinée/baisse du prix du carburant : Qu’en pense le patron de la cellule de communication de l’UFDG

Banniere CBG

Baisse du prix des produits pétroliers en Guinée, après l’annonce faite par le gouvernement suscite des réactions au sein de la classe politique guinéenne.

Alors que les syndicalistes se font entendre par les manifestations, l’opposition estime que cette mesure du gouvernement n’aura aucun impact sur le quotidien des populations.

« Sur le marché mondial, le Gouvernement achète le prix du carburant à 2300 francs guinéens aujourd’hui. Donc, il a toute la possibilité de vendre le litre à  4600 GNF et gagner 50% de marge. Mais le vendre à 9500 GNF ne va point satisfaire la population », a déclaré le patron de la cellule de communication du principal parti de l’opposition,(UFDG).

C’est contre toute attente que le Gouvernement a annoncé hier la baisse des prix des produits pétroliers à la pompe passant de 10000 à 9500 GNF. Sur le marché international, le prix du baril a drastiquement baissé dégringolant à moins de 50 dollars. En Guinée, beaucoup s’attendait à une baisse beaucoup plus significative, explique l’honorable Ousmane gaoual Diallo.

« C’est une opération de cafouillage. Si on veut faire répercuter la baisse des hydrocarbures sur les ménages en Guinée, il faudrait vendre le litre du carburant à moins de 5000 francs guinéens », a soutenu Ousmane gaoual.

Abd akila pour oceanguinee.com 

Réagir