Guinée/ L’UFDG à t-il accepter de siéger à l’assemblée nationale? C’est faux, aucune décision n’a encore été prise, déclare Aliou condé de L’UFDG

Banniere CBG
Alors que les humeurs ont fait état de glissement ce jeudi 17 janvier, annonçant que les députés issus des rangs de l’opposition ont accepté de siéger à l’assemblée nationale. Le secrétaire général de l’Unoin des forces démocratiques de Guinée (UFDG) à démenti sens embase l’information qui bouscule les dents disant que le parti à décidé de siéger à l’hémicycle après la prorogation des députés par le chef de l’Etat.

Dans un bref entretien qu’il accordé à la rédaction du site océanguinée.com , Aliou Condé, ancien ministre des Transports, confie qu’aucune décision n’a encore été prise par le parti.

« C’est faux, aucune décision n’a encore été prise. On est en phase de consultation et on vient juste de sortir de la réunion du Bureau exécutif. La consultation se poursuit et elle va se poursuivre jusqu’à la base”, a-t-il précisé.

Depuis la prorogation par le chef de l’Etat du mandat des députés, beaucoup estiment que l’opposition ne doit pas siéger pour éviter de cautionner un glissement du calendrier en faveur du président Alpha Condé en 2020.

 

 

Abd Akila pour océanguinée.com
Réagir