Les jeunes diplômés sans emplois se faufilent pour être conducteurs de taxis motos

Banniere CBG

Plusieurs jeunes diplômés sans emplois en Guinée dont l’âge varie entre 15 a 35 ans décident de prendre leur destin en main en attendant le recours des autorités. Dans la circulation, les motos deviennent de plus en plus nombreuses et offrent de l’emploi. Des jeunes rencontré par notre reporter ce mardi évoquent le manque d’emploi dans le pays.

 En Guinée le métier de taxi-motos est pratiqué en grande partie par des jeunes diplômés sans emplois. Nombreuses sont ceux qui ce livre à cette pratique pour satisfaire leur besoin ainsi que leur famille. Aly Samora un jeune diplômé sans emplois témoigne<<< j’ai choisi ce petit métier là, parce que tu peux finir d’étudier sans avoir l’emploi. Et encore il y a la famille à la maison qui t’attends à son tour >>> a-t-il dit.
Cet autre jeune qui ne voulant pas rester à la maison pour mendier, ce conducteur de taxi motos décide de prendre son destin en main: <<Comme on est jeune, on ne peut pas dire à quelqu’un il faut me donner ça à chaque fois. Il faut que toi-même tu trouves quelque chose pour que tu puisses gagner un peu>> a-t-il expliqué.
Pathé Diallo, un autre diplômé rencontré donne sa version des faits: <<C’est le manque d’emploi qui ma poussé a faire de taxis moto. Sans moindre faire quelques chose tu ne peux pas soutenir tes enfants>>> a-t-il souligné.
Il faut signaler que, le chômage est un phénomène grandissant qui touche une grande partie de la jeunesse guinéenne. Certains jeunes souciés de leur avenir se lance dans l’entrepreneuriat.
                              Amadou Tidiane Diallo
Réagir