France/ Cellou Dalein Diallo : « Tous les guinéens sont hostiles à une modification de la constitution, je le sens »

Banniere CBG
Le chef de file de l’opposition par ailleurs, Adversaire au gouvernement actuel a rassuré que le combat contre un troisième mandat ne concerne pas que son parti, (UFDG).


<< Beaucoup de partis sont hostiles à un troisième mandat et l’ont marqué. C’est le cas de l’UFR de Sidya Touré, le PEDN de Lansana Kouyaté et d’autres partis >>, à affirmé Cellou Dalein Diallo.

<< Tous les guinéens sont hostiles à une modification de la constitution, je le sens. Au-delà des partis politiques,  les guinéens se mobiliseront pour refuser qu’Alpha Condé s’offre un troisième mandat >>, indique le chef de file de l’opposition sur les ondes de la RFI.

En clair, Cellou Dalein reconnait les guerres d’égaux qui s’installent entre son parti et celle de  l’UFR et du PEDN. Il précise toutefois qu’il existe un ‘’certain nombre de points sur lesquels nous sommes d’accord. C’est par exemple contre le troisième mandat’’.

<< Nous sommes des concurrents, chacun défend ses positions et ses intérêts, mais par rapport à la défense d’un certain nombre de valeurs, l’alternance démocratique, le respect de la constitution notamment le respect de la durée du mandat, nous sommes d’accord et nous sommes prêts à nous battre ensemble >>, rassure le chef de file de l’opposition pour satisfaire les auditeurs de cette radio international. 

 

Abd Akila pour océanguinée.com
Réagir