Guinée: Un grand hommage a été rendu aux trois soldats guinéens tués au Mali

Banniere CBG
La cérémonie de funèbre des militaires guinéens tués au Mali le 22 février dernier a eu lieu ce vendredi à la base militaire de Conakry. L’adjudant chef Ismaël Bangoura, sergent chef Michel Tea et sergent chef Ive Haba ont été tous attaqué prêt de Bamako au compte de laminissement. Autorité, représentations diplomatiques, parents et amis leur ont rendu un dernier hommage
C’est avec une grande tristesse que le représentant des Nations Unies résident en Guinée a pris la parole devant les familles de victimes pour rendre un dernier hommage aux trois militaires décédé au Mali le 22 février dernier: ‹‹‹ Au nom de secrétariat général des Nations Unies et l’ensemble des missions de maintien de la paix et l’ensemble de la communauté internationale s’inclinent devant leurs dépouilles et faire de ce deuil la nation guinéenne et de la nation africaine le deuil tous l’ensemble du système des nations unies ››› a déclare Jorge Alfred kigerbo.
Le porte-parole des familles de victimes a tout d’abord remercié les autorités guinéennes pour hommage rendu à ses militaires et les invités à ne pas oublier les veuves et leurs enfants : ‹‹‹Le Ministre de la défense guinéenne, le représentant de la République malienne, des USA, au nom de grandes familles nous vous disons un grand merci pour les honneurs que vous avez rendu à nos frères. Nous demandons à l’État guinéens, au Mali et USA de ne pas oublier les familles qui sont là aujourd’hui devant vous ››› plaide Pascal Loua.
En guise de réponse, le ministre de la défense nationale promet que les familles de ses soldats ne seront pas laisser pour compte: ‹‹‹Famille Bangoura, Tea, Haba, nous comprenons la souffrance qui est la votre. Nous partageons vos douleurs et vos chagrins. Soyez rassuré que l’armée guinéenne restera toujours à vos côtés. Quant à vous, Adjudant chef Ismaël Bangoura, sergent Michel Tea et Ive Haba, vous rejoignez le peloton de martyre qui ont donné leur vie pour l’émancipation de notre continent ››› a lancé Mohamed Diane.
Le représentant de l’ambassadeur du Mali à cette cérémonie a aussi marqué sa compassion vers ces familles éplorées.
 Il faut rappeler que depuis le début de la mission au Mali près d’une dizaine de soldats guinéens y ont perdu leur vie.
                      Amadou Diallo
Réagir