Guinée/ fête des femmes : l’honorable Djalikatou Diallo déplore la simple forme de cette fête

Banniere CBG
C’est un débat qui ne finit pas aujourd’hui chez bon nombre de femmes. 72 heures avant cette grandiose célébration de cette fête annoncée comme fête internationale des femmes, la députée Djalikatou Diallo, notamment secrétaire générale du Forum des femmes parlementaire de Guinée, s’oppose durement à la simple forme de célébration de ladite fête.

Selon nos informations, l’honorable Djalikatou à indiqué que cette fête doit être mise au profit pour évaluer les forces et les faiblesses de la Guinée sur les respect de la patrie entre hommes et femmes et sur l’autonomisation des femmes.

Pour elle, << Cette fête ne doit pas être une simple célébration. Il faut que l’occasion soit saisie par tout le monde pour faire des propositions concrètes dans le cadre de l’autonomisation des femmes et du respect de la parité. Car cela reste un défi aujourd’hui dans notre pays >>, à plaidé l’honorable.

Poursuivant, elle rappelle également que les femmes représentent aujourd’hui plus de 50% de population guinéene. Mais, moins de 10 % de la couche féminine occupent des postes de prise de décision, déplore l’honorable Djalikatou Diallo.
<< La parité est loin d’être gagnée en Guinée. Donc j’en profite pour lancer un appel au président de la République et à tous les décideurs, de continuer à œuvrer pour corriger ces disparités au niveau législatif et judiciaire pour permettre aux femmes d’accéder aux postes de prise de décision à tous les niveaux >>, conclut-elle avant de dire que toutes les femmes doivent se battre pour l’autonomisation de la femme.
Abd Akila pour océanguinée.com
Réagir