Toilettage du fichier enseignants : « l’opération début lundi et se fera sur site par des agents enquêteurs » (Dr Bano Barry)

Banniere CBG

Cette opération de recensement des fonctionnaires enseignants est l’une des clauses du protocole d’accord signé le 10 janvier dernier entre SLECG et gouvernement. L’objectif de cette opération vise à qualifier le système éducatif guinéen.

Selon le président de la commission d’assainissement du fichier du personnel enseignant, toutes les dispositions sont prises pour son bon déroulement : « l’équipe a été recrutée, les outils méthodologiques ont été élaborés, le questionnaire qui sera utilisé a été finalisé. Il y aura une opération test et dans les conditions normales, le recensement des fonctionnaires enseignants débutera le lundi 18 mars 2019 pendant sept (7) jours par la zone de Conakry avant les missions à l’intérieur du pays qui vont durer un mois parce que nous savons où sont postés les enseignants guinéens », précise Dr Alpha Amadou Bano Barry.

Pas question de se déplacer. Le recensement se fera sur site, explique Dr Alpha Amadou Bano Barry : « les agents enquêteurs iront dans toutes les écoles, les services et établissements où il y a des enseignants. Ce qui veut dire que tous les enseignants qui sont à Conakry doivent se présenter là où ils travaillent, là où ils sont postés, pas question d’aller à la DPE ou à la DCE », indique t-il.

Un pays vaut par la nature de ses ressources humaines et ce, avec des écoles qualifiées et des enseignants biens formés. Dr Alpha Amadou Bano Barry appelle les uns et les autres à s’impliquer d’avantage afin que cette opération, soit une réussite

 

Réagir