Modification de la Constitution : Elie Kamano amère : « le peuple va dévaster tout sur son passage »

Banniere CBG

Une éventuelle révision de la constitution guinéenne fait débat actuellement à Conakry et à l’intérieur du pays. Pour le président du parti guinéen pour la solidarité, la démocratie et le développement-PGSD, cette révision ne passera pas.

« Ça ne peut pas passer parce que le Président Alpha Condé d’abord, il s’est fait entourer par des gens qui lui toujours fait croire qu’il est sur la bonne voie, la bonne direction et qu’ils seraient capables de maitriser une certaine situation qui pourrait arriver dans ce pays mais c’est une erreur monumentale », a prévenu Elie Kamano.

Plus loin il fait une demande au locataire de Sekhoutoureyah : « quand le peuple s’énerve, c’est comme un océan, il dévaste tout sur son passage et c’est ce qui va se passer, donc moi je le dis tout simplement comme Nelson Mandela, d’accepter de rentrer dans l’histoire parce que je pense qu’il serait mieux pour lui de partir que de rester », indique le jeune président du parti guinéen pour la solidarité, la démocratie et le développement.

S’agissant de l’opération de déguerpissement des occupants du centre directionnel de Koloma, le jeune opposant ne passe pas par mille chemins pour qualifier ça de bavure politique avant d’en appeler à la responsabilité de l’Etat.

Elie Kamano dit croire en ses capacités de diriger la Guinée et promet aux guinéens de faire de leur priorité son cheval de bataille.

Réagir