Guinée : le SLECG d’Aboubacar soumah demande le respect du protocole d’accord !

Banniere CBG

 « Notre décision de suspendre notre participation au recensement reste encore valable (…) ».

C’est avec ces propos que le secrétaire général du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée) exige du gouvernement le respect strict du protocole d’accord du 10 janvier avec l’extension des opérations de recensement des fonctionnaires enseignants dans les universités

Le syndicaliste Aboubacar Soumah menace de déclencher une grève pour obtenir des autorités  une satisfaction de ses revendications.

Au micro de nos confrères de la presse locale, Camarade Soumah se montre droit dans ses bottes : « Il faut que le protocole d’accord soit obligatoirement respecté par le gouvernement et que ce recensement au niveau des universités soit fait par le SLECG avec le gouvernement. Dans le cas échéant, on va programmer une assemblée au cours de laquelle on prendra la décision qui s’impose ».

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir