‘’Refus’’ du ministre Yéro Baldé d’assainir le fichier dans les universités : Aboubacar Soumah prévient et menace…

Banniere CBG

«Si d’ici à vendredi prochain les enseignants n’obtiennent rien du gouvernement comme solution, nous convoquerons une assemblée générale au cours de laquelle, nous envisagerons des actions qu’il faut», c’est du moins ce qu’a brandit comme menace le secrétaire général du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), ce mercredi 03 avril en conférence de presse.

Aboubacar Soumah crie depuis plusieurs jours à une violation du protocole d’accord signé le 10 janvier dernier au palais du peuple levant le mot d’ordre de grève des enseignants. Selon lui: « Ce protocole souffre de son applicabilité. C’est pour cette raison que nous tenons la présente conférence de presse pour informer nationale et internationale et prendre à témoin les parents d’élèves, les élèves et les étudiants de ce qui va prévaloir dans les jours à venir. Puisque nous ne comprenions pas pourquoi un ministre de la république peut-il se mettre au-dessus du gouvernement », raisonne t-il face à la presse.

Aboubacar Soumah a fini par mettre en garde le gouvernement notamment le ministre Abdoulaye Yéro Baldé de se retirer du processus avant de dire que sa base est prête pour faire respecter le protocole d’accord signé le 10 janvier 2019.

Réagir