Front anti-troisième mandat : un groupe de femmes adhère au FNDC

Banniere CBG

Après l’adhésion lundi dernier d’un collectif d’artistes au sein du Front national pour la défense de la constitution, ce jeudi 25 avril, le FNDC a reçu l’adhésion en faste d’un groupe de femmes majoritairement de l’opposition venues de différentes communes  de Conakry. La cérémonie d’adhésion a eu lieu au quartier général du FNDC dans la commune de Ratoma.

Selon Hadja Maïmouna Bah, porte-parole  elle ont décidées de rejoindre  le front et s’engagent à mener avec lui le combat pour la démocratie.

«Le président de la République élu au suffrage universel direct. La durée de son mandat est de cinq ans renouvelable une fois. En aucun cas, nul ne peut exercer plus de deux mandat présidentiels, consécutifs ou non», rappel Hadja Maïmouna Bah.

Et de poursuivre en ces termes : «Nous femmes du Front National pour la Défense de la Constitution, exigeons le respect inconditionnel de la constitution. Le citoyen guinéen qui a prêté serment devant le peuple, et  juré de respecter et de faire respecter notre constitution, est bel et bien le président.  Il aurait dû être aujourd’hui, membre du FNDC dont le seul objectif est la défense de la constitution », martèle la porte parole de ce groupe de femmes.

Réagir