Guinée : la Maison de la Presse inaugure son nouveau siège à Kipé

Banniere CBG

Depuis 2010, date de sa création, la Maison de la Presse (MDP) de Guinée n’a pas délocalisé son siège de Coléah-Moussoudougou dans la commune de Matam. Mais en raison des contraintes économiques difficiles caractérisées par le manque de soutiens, elle abrite désormais son siège à Kipé-Dadia, dans la commune de Ratoma.

Pour cause, elle n’arrive plus à supporter les charges de la location. C’est qu’a expliqué Amadou Tham Camaraprésident du Conseil d’Administration de la Maison de la Presse : «confrontée à d’énormes difficultés financières depuis 2 ans quand l’Union européenne a cessé d’apporter son aide annuelle pour son fonctionnement, la Maison de la Presse de Guinée n’avait d’autre choix que de déménager en haute banlieue de Conakry pour amoindrir les coûts de location qui grevaient toutes ses finances ». Mais dit il, « la solution pérenne et définitive, c’est une Maison de la presse construite par le gouvernement guinéen pour la presse comme cela se fait dans plusieurs pays ouest-africains »

Si avoir un local est une priorité, Amadou Tham Camara n’a pas aussi manqué de tendre la main au Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour un soutienHeureusement, cette institution internationale a répondu favorablement à en croire ce dernier « […] nous avons sollicité le concours du PNUD qui a prestement répondu et favorablement en livrant hier (2 mai 2019, ndlr) ici 12 ordinateurs bureautiques, cinq modems wifi pour Internet, quatre imprimantes, trois photocopieuses et six onduleurs d’une valeur totale de 195 millions 250 mille GNF»

Représentant le gouvernement à cette cérémonie d’inaugurationle ministre de l’Information et de la Communication, Amara Somparé, se félicite de la volonté du chef de l’Etat à accompagner la presse guinéenne.« En ce qui concerne la réalisation d’un bâtiment proprement parlant,  je pense que c’est une préoccupation du gouvernement guinéen. Et le président de la République en est tellement soucieux qu’il l’a inscrit dans le cadre organique du ministère de l’Information et de la Communication. Au titre des projets et programmes, il existe la réalisation de la Maison de la presse pour les journalistes guinéens .Nous avons déjà une proposition de schéma architectural que nous sommes en train d’étoffer. Et je pense que nous allons très bientôt en quête de financement pour pouvoir réaliser cette maison de la presse qui tient tant à cœur les journalistes guinéens», a-t-il renchéri. 

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir