Tiken Jah Fakoly «j’ai dis à Alpha Condé que le 3e mandat ne passera pas » 

Banniere CBG
Ce jeudi 16 mai 2019, le reggae-man ivoirien Tiken Jah Fakoly était l’invité de RFI en qualité de Rédacteur en chef de l’émission Appels sur l’actualité pour parler de la sortie de son prochain album intitulé « Le monde est chaud ».
Tiken Jah Fakoly a mis l’occasion à profit pour se prononcer sur le projet de révision constitutionnelle en débat en Guinée pour permettre au Président Alpha Condé de briguer un troisième mandat. L’artiste ivoirien dit avoir prévenu le président de la république guinéen que le troisième mandat ne marchera pas.
« je l’ai dis personnellement au président Alpha Condé que ce n’est pas une bonne idée, que le troisièmes mandats ne passeront pas en Afrique de l’Ouest parce que la jeunesse est réveillée, notre génération a l’impression que le pouvoir est confisqué par les anciens », affirme t-il.
Et de poursuivre : « quand je l’ai dis, il n’était pas très content, il a même pris l’exemple de Mugabe, mais deux mois après Mugabe est tombé, je pense qu’il a pensé à moi, ce serait dommage qu’il sorte par la petite porte », lance t-il.
Il a fini par dire qu’il n’a jamais chanté pour la personne du Président Alpha Condé « mais plutôt pour Alpha Condé, le prisonnier politique ».
Réagir