Guinée/Avancement des grades à la police : Baffoé Camara accusé de favoritisme

Banniere CBG

En début de semaine, les autorités policières ont convoqué un rassemblement général de leur troupe au ministère de la sécurité et de la protection civile. Un rassemblant d’urgence dont l’objectif consiste à annoncer l’avancement en grade de plusieurs agents et officiers.

Faisant cette annonce intéressante, certains visages étaient très joyeux et d’autres crispés au sein du personnel. 

Si la joie s’est manifestée seulement chez les agents des compagnies mobiles d’Intervention et de sécurité (CMIS), qui ont bénéficié plus de ces avancements en grade, dans les autres unités la frustration s’est vite fait sentir

Nombreux sont ceux qui accusent le directeur général de la police nationale et  Contrôleur  Général, Ansoumane Camara Alias Baffoé, d’avoir favorisé les agents des CMIS, unité dont il est issu.

«Dans cet avancement, ce sont les agents des CMIS qui ont bénéficié comme  s’ils sont les seuls à la police. Alors qu’il y a des officiers de sa promotion  qui sont encore au grade de capitaine et d’autres de la promotion 2008 sont déjà Colonels. Depuis sa prise de fonction, le DG ne favorise que les agents des CMIS en tenues, véhicules et en grades », a fulminé un agent qui a préféré garder son anonymat. 

Dans la foulée du mardi au sein du ministère de la sécurité et de la protection civile, un autre agent lâche une autre colère :  « c’est très décevant de la part de nos autorités, pas plus de 10 personnes à la police routière qui ont bénéficié de ces grades, alors qu’il n’y a pas de direction qui travaille ici plus que la routière et la police des frontières ».

Akila Soumah

Réagir