Mamadou Samba Diallo se fâche : ‹‹ aucune manifestation ne sera acceptée, tant que la tutelle ne l’autorise ››

Banniere CBG

Après la dispersion d’une marche de ladite célébration du 28 septembre 1958 par le mouvement Sékhoutoureïste au même date du mois, dans lequel nous sommes, le maire élu de Dixinn sous la bannière de l’Union  des forces démocratiques de Guinée (UFDG) est sorti de ses grues silencieuse pour parler de cet incident ce lundi, 30 septembre 2019.

Selon l’élu de l’UFDG, Mamadou Samba Diallo, tant que l’interdiction de manifester, imposée par le département qu’il relève, le Ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation, sera en vigueur, il n’autorisera aucune manifestation dans sa commune.

‹‹ Je reçois des instructions de mon département. Tant que l’autorité de tutelle n’autorise pas, je ne ferai pas d’obstruction à sa décision ››, a mentionné Mamadou Samba Diallo dans un média de la place.

Concernant la dispersion du mouvement Sékhoutoureïste, qui a connue l’arrestation de certains membres, le maire dans sa logique notifie que l’organisateur principal qui lui ai rendu la lettre d’information n’était pas suffisamment claire.

«Le commissaire central m’a  demandé si la marche est autorisée et je lui ai notifié que la marche n’a pas été autorisée, parce que je n’ai pas compris le sens de la marche. S’il a pris ses responsabilités pour le reste, ça c’est son devoir», cherche-t-il a se défendre. 

Akila Soumah 

Réagir