Guinée : L’Association des magistrats condamne les propos du Ministre de la sécurité

Banniere CBG

Les récents propos du Ministre de la Sécurité et de la protection civile Alpha Ibrahima Kéira, provoquent l’indignation des magistrats de Guinée.

Ce lundi 30 septembre 2019, ils ont condamné ce qu’ils ont qualifié  d’incitation des citoyens à la révolte lorsque le chef du département de la sécurité affirme que ce sont les magistrats qui libèrent les délinquants mis aux arrêts par les agents de maintien d’ordre et de sécurité. Ils l’ont fait savoir à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire  de leur association.

« Nous dénonçons les propos du ministre de la sécurité. Quant il dit que nous(magistrats) libérons les bandits que les policiers arrêtent. Comme s’il n’y avait pas de règle de procédure qui nous amène à condamner ou à libérer. La présomption d’innocence est un principe qu’on ne peut pas ignorer.  C’est une manière de mettre notre relation avec les services de police en mal. Cela ne doit pas venir d’une autorité gouvernementale. Que les policiers s’en plaignent, nous avons le droit de s’asseoir avec eux et en parler, puisqu’il s’agit d’une collaboration », a déclaré devant les médias, le président de l’association des magistrats de Guinée, Mahamed Aly Thiam.

Le ministre de la sécurité renchéri-t-il,  ne doit pas monter au créneau pour mettre en danger. Car selon lui, c‘est une incitation des citoyens à la révolte.

Thierno Amadou Oury BALDE pour oceanguinee.com

 

Réagir