Ousamane Kaba aux partisans de nouvelle constitution : ‹‹ même s’ils vident toute la banque centrale, ça ne marchera pas ››

Banniere CBG

Le parti au pouvoir compte renverser le nombre de partisans des membres du FNDC pour accueillir le président Alpha Condé sur la terre guinéenne. Dans le micro du site océanguinee.com, le leader du parti PADES a assuré que les guinéens, dans leur écrasante majorité ont déjà dit leur dernier mot en envahissant les rues le 24 octobre. 

Selon la communication du front national pour la défense de la constitution (FNDC), plus d’un million  et demi se sont mobilisés le 24 et pour le gouvernement, 30.000 manifestants étaient dans la rue.

Réagissant face à cette annonce du gouvernement, le président des démocrates pour l’espoir à estimé qu’il est inutile de polémiqué sur les chiffres tout en affirmant que la vraie question est de savoir si les guinéens adhérent ou non l’idée d’un troisième mandat pour le locataire de Sékhoutoureya. 

‹‹ Nous leur lançons le défi de la mobilisation, ils ne pourront jamais le relever. Même si ils vident toute la banque centrale, ça ne marchera pas ››, a-t-il assuré dans le micro de votre quotidien en ligne.

‹‹ Tous ceux qui étaient à la marche du FNDC sont venus librement. Personne n’a reçu quoique ce soit. Aucun militant n’a été transporté. Ils avaient envie de s’exprimer sur la destinée de leur pays ››, affirme-t-il avant de dire que la très grande majorité de guinéens rejette dit-il l’idée absurde.

Akila Soumah pour océanguinee.com

Réagir