Guinée : l’Administration Trump demande la libération d’AbdourahmaneSanoh et ses collègues

Banniere CBG

La libération des personnes arrêtées et condamnées en marge des manifestations du FNDC, voici ce que les Etats-Unis d’Amérique.

A travers son diplomate en poste à Conakry, l’Administration Trump invite les autorités guinéennes à diligenter les enquêtes sur les violences ayant entraîné la mort de plusieurs personnes à Conakry et dans des villes de l’intérieur du pays.

« Nous croyons que la libération des détenus et la conduite d’enquêtes complètes sur les violences et les morts survenues au cours de la semaine du 14 octobre, sont des étapes nécessaires pour la Guinée », a déclaré ce lundi 28 octobre 2019, Simon Henshaw, ambassadeur des Etats-Unis en Guinée.  

Toutefois, le diplomate américain félicite le gouvernement et les acteurs du FNDC  du caractère pacifique de la dernière marche du 24 octobre à Conakry en encourageant le dialogue social entre les parties : « Grâce au travail ardue et à la collaboration de toutes les parties, les Guinéens ont pu exprimer leurs opinions d’une manière non violente et civilisée. Nous encourageons le dialogue permanent pour résoudre les problèmes politiques du pays ».

Thierno Amadou Oury BALDE

Réagir