Urgent : le FNDC refuse l’annonce du ministère de la santé et maintient sa marche de funèbre

Banniere CBG

Malgré l’annonce du gouvernement guinéen sur ‘l’indisponibilité des corps des victimes des manifestations au changement constitutionnel, pour cause ‘d’autopsie’, le FNDC n’annule pas sa marche funèbre et compte bien maintenir sa position le mercredi 30 octobre 2019, pour l’enterrement de ses victimes.

Dans un entretien téléphonique accordé à notre reporter, le coordinateur par intérim du front national pour la défense de la constitution et a tous les membres du FNDC, entend inhumer les victimes ce jour. 

« Nous avions tout annulé, les manifestations, les villes-mortes,  pour pouvoir enterrer les victimes ce mercredi. Tout a été bien préparé. En accord avec le gouvernorat nous sommes convenus sur l’itinéraire (…) ce n’est pas à quelques heures des obsèques qu’on va sortir un communiqué pareil pour nous dire que les corps ne seront pas disponibles. On sera là-bas comme convenu », a confié Foniké Manguè a notre reporter. 

Dans un communiqué rendu public, le ministère de la santé a annoncé que le corps de ses victimes seront indisponibles pour cause d’autopsie. Répondant à cette annonce, Foniké dit que ‹‹ la levée des corps a 10 heures a la morgue de l’hôpital Ignace-Deen suivie d’une marche funèbre ››.

Affaire à suivre…

Akila Soumah pour océanguinee.com 

Réagir