Malick Sankhon titille les opposants d’Alpha Condé : ‹‹ il ne faut pas les écouter, c’est des pantalonnade ››

Les partisans de la nouvelle constitution s’organisent en grand nombre pour réceptionné le président de la République jeudi 31 octobre 2019, a Conakry. Cet événement qui se déroule avec des slogans hostiles aux opposants, est rehaussé de la présence massive de certains membres du gouvernement, dont le locataire du palais de la colombe, Kassory Fofana et certains cadres du RPG.
Présent sur les lieux, le directeur de la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), a déclaré avec force que : « Nous voulons démontrer que nous sommes en faveur des réformes institutionnelles, notamment faire voter le référendum pour une nouvelle Constitution. Certains de nos compatriotes disent le contraire. C’est leur droit de dire ce que le peuple attend. Et le président de la République va arbitrer », a indiqué ce partisan de la nouvelle constitution.
Devant les médias avec l’émotion qui l’anime, Malick Sankhon ne s’est pas hasarder pour titiller les détracteurs de son camp. « Il ne faut pas les écouter. C’est de la pantalonnade. Sinon, nous sommes allés aux élections ici, combien d’élections ils gagnées ? Vous savez, en dehors de l’UFDG, les autres partis sont des appendices », enfonce-t-il le clou.
Akila Soumah pour océanguinee.com
Réagir

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de oceanguinee.com