Guinée : La DPJ chargée d’enquêter sur les événements du 14 novembre !

Banniere CBG

Les événements consécutifs à la marche du 14 novembre 2019  initiée par les acteurs du Front National pour la Défense de la Constitution continuent  à connaitre une vague d’indignation.

Le Gouvernement guinéen promet des enquêtes sur les incidents ayant aboutit à la mort d’un jeune du nom d’Alpha Souleymane DIALLO, à de nombreux blessés et plusieurs dégâts matériels.

Votre quotidien en ligne vous propose de parcourir le communiqué du ministère de la sécurité et de la protection civile.

« Conakry 14 Novembre 2019 – suite à la dispersion de la manifestation du FNDC au rond-point de Gbessia Kondébounyi pour le non-respect de l’itinéraire autorisé, des échauffourées ont été enregistrées entre manifestants et forces de l’ordre notamment à Bambéto et sur la transversale No1.

 Malheureusement, il est à déplorer un dépôt de corps à l’hôpital de l’Amitié SINO Guinéen. Les premières investigations indiquent qu’il s’agit de Monsieur Alpha Souleymane DIALLO, touché au niveau de la poitrine au quartier Concasseur par un projectile.

Des cas de blessés, dont trois policiers et des dégâts matériels sont également à signaler.

Par ailleurs, la Brigade de la Gendarmerie de Dabondi-rails et plusieurs P.A. ont été attaqués par des manifestants.

L’enquête sur le cas de mort et les autres incidents enregistrés a été immédiatement confiée à la Direction Centrale de la Police Judiciaire.

Au nom du Gouvernement, le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile présente ses condoléances à la famille du défunt et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile »

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement et rapporté par votre reporter Thierno Amadou Oury BALDE.

Réagir