Urgent : un autre jeune du nom de Mouctar Diallo reçoit une balle à Hamdallaye

Banniere CBG

Des violences en répétitions se poursuivent ce vendredi 15 novembre 2018 dans certains quartiers de la banlieue de Conakry. Dans le quartier Hamdallaye où l’affrontement entre agents et manifestants reste invivable, on vient d’apprendre qu’un jeune du Nom de Mouctar Diallo a reçu une balle.

Ce jeune selon les explications, est un élève dans un lycée situé vers Hamdallaye où il aurait reçu une balle a côté de l’école alléluia. 

« Il rentrait chez lui après avoir constaté qu’il y avait des échauffourées. C’est sur la route qu’un homme en uniforme a tiré sur lui », a confié un habitant du quartier Hamdallaye.

Selon un autre jeune que nous avons approché, ‹‹ les agents des forces de l’ordre menaçaient depuis hier. Ils sont venus avec force, ils sont rentrés dans nos concessions arrêté même des gens qui ne sont ni dans la manifestation, ni dans la rue. Ils nous ont sévèrement violenté, ils nous ont mis à terre. D’autres parce qu’ils portent des armes nous ont récupérer nos téléphones ››, a témoigné cet autre citoyen qui cherchait à quitter l’endroit.

Dans ce quartier, l’heure est grave. Des jeunes surexcités dénoncent une affaire d’ethnie, ils promettent de continuer le combat parce que selon eux, l’heure n’est plus au recule. Dés 07h, certains citoyens de cette localité ont abandonnés leurs maisons. Des agents des forces de l’ordre de sécurité tentent par violences avec des injures insupportables pour mettre de l’ordre dans la cité, a constaté océanguinee.com sur place. Selon nos informations dans cette intifada, le jeune Mouctar Diallo a été transporté a l’hôpital Jean Paul 2. La balle a touché sa jambe droite, a-t-on appris.

Affaire à suivre…

Akila Soumah pour océanguinee.com 

Réagir