Liberté provisoire accordée à Abdouhamane Sano et Cie : Cellou Dalein Diallo parle d’une première victoire du FNDC

Banniere CBG

La juge Mangadouba Sow, président de la cour d’appel a pris son destin en main, accordant une liberté provisoire a Abdouhamane Sano et ses compagnons de lutte, tous opposés à la modification de la constitution en Guinée.

La figure de proue de l’opposition Républicaine, Cellou Dalein Diallo qui n’a pas pris assez de temps pour réagir face à cette liberté conditionnelle a estimé qu’il s’agit d’une première victoire qui renforce a nouveau la conviction des opposants au projet de troisième mandat en Guinée.

« Abdourahamane Sano, Sékou Koundouno, Alpha Soumah dit Bill de Sam, Ibrahima Diallo, Bailo Barry, Élie Kamano, Ibrahima Keita…tous illégalement détenus, depuis plus d’un mois, sortent en fin de prison. Leur libération est une première victoire qui nous galvanise dans la lutte contre le changement de constitution. Le combat continue », a écrit le principal challenger d’Alpha Condé sur sa page facebook.

Il faut rappeler de passage que les leaders Abdouhamane Sano, Sékou KOundouno, Ibrahima Diallo, Élie Kamano Etc… Avaient été condamnés par des tribunaux  Dixinn et mafanco pour dit-on manœuvre et actes a compromettre la sécurité publique et a occasionné des troubles a l’ordres publics.

Akila Soumah pour océanguinee.com

Réagir