Abdouhamane Sano : ‹‹ il n’y à pas de dialogue autour du 3éme mandat, ça va s’imposer à tout le monde y compris à Mr. Alpha Condé ››

Banniere CBG

Abdouhamane Sano même après la prison, n’est pas prêt à renoncer contre le projet de nouvelle constitution en Guinée. Il affirme son engagement a aller jusqu’au bout malgré des ennuis judiciaires contre lui et sa troupe.

« Nous allons continuer le combat jusqu’à la victoire finale. Ni la répression policière, ni la répression judiciaire, ni le mensonge, ni la corruption n’auront raison de notre détermination. L’alternance en 2020 n’est pas négociable, et ceux qui sont en train de rêver à une telle initiative, nous allons transformer leur rêve en cauchemar. Il n’y a pas d’alternative à ce que la constitution soit respectée ››,  réplique Abdouhamane Sano. 
 
 A l’en croire, ‹‹ Elle va s’imposer ou par l’intelligence et la sagesse de ceux qui veulent tromper, ceux qui sont dans les liens de la conspiration, ou ça va s’imposer par l’engagement du FNDC qui porte les aspirations du peuple. Il n’y a pas de négociation possible, il n’y a pas de dialogue autour du 3ème mandat, ça doit être respecté, ça va s’imposer à tout le monde y compris à monsieur Alpha Condé », coupe court Mr. Sano engagé jusqu’au fruit de son âme pour combattre le projet du changement constitutionnel en Guinée.
Akila Soumah pour océanguinee.com
Réagir