Conakry : des journalistes agressés puis de dépouillés de leurs biens par des bérets rouges et policiers au pont 8 novembre

Banniere CBG

Encore le comportement indélicat des agents de la CMIS et des bérets rouges vient d’être démasquer ! Dans la nuit de mardi a mercredi, deux journalistes culturels ont été pris a partie et dépouillés de leurs biens par des bérets rouges et des agents de la compagnie mobile d’intervention et de sécurité (CMIS), postés au niveau du pont 8 novembre.

Agressés comme s’ils étaient en guerre et verbalement par ceux qui sont censés assurer leur sécurité et de leurs biens, Mamadou Saliou Bah connu sur l’anonymat Alias Steve de la radio Nostalgie et Albé Bangoura déclarent avoir perdu des biens dans cette altercation qui a éclaté au niveau du pont 8 Novembre du poste installé sur les lieux.

‹‹ Avec mon confrère Albé, nous quittions la Foire internationale de Guinée, organisée au palais du peuple, où je suis présentateur officiel. Arrivés au niveau du Pont 8 novembre, des agents de la CMIS et les bérets rouges nous ont sommés de nous arrêter ››, a raconté notre confrère.

Poursuivant, ‹‹ Au moment où nous nous apprêtons à nous arrêter, ils se sont mis à crier et taper sur notre véhicule. Surpris de leur attitude, je suis descendu du véhicule pour savoir pourquoi ils se comportent ainsi ››, a expliqué notre confrère.

‹‹ A ma grande surprise, ils nous ont dit que nous étions en train de fuir. En pleine discussion, des agents se sont jetés sur moi. Mon confrère Albé, qui suivait la scène dans le véhicule, a décidé de descendre. C’est là qu’ils l’ont giflé avant de le rouer de coups de pied. Pendant qu’on nous tabassait, ils ont profité pour prendre mon ordinateur, de l’argent et le sac d’Albé ››, a conclu notre confrère qui condamne fermement se comportement indélicat et non républicain de ses agents de la police et bérets rouges au niveau du pont qui se transforment en délinquant contre les citoyens.

Akila Soumah pour Oceanguinee.com

Réagir