Fodé Oussou Fofana tacle Kébé : ‹‹ chaque fois qu’il ouvre sa bouche, il donne l’impression de vouloir bruler le pays ››

Banniere CBG

Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) n’a pas fait d’aumône au président de la CENI. Dans un ton caustique, le parlementaire estime que les conditions de transparence des élections ne sont pas réunies, et l’accuse de manœuvrer pour créer de tensions dans le pays. 

‹‹ Chaque fois qu’il communique, il met son institution en danger. A chaque fois qu’il ouvre la bouche, il donne l’impression de vouloir bruler le pays ››, a indiqué Fodé Oussou Fofana chez nos confrères de visionguinee.

‹‹ Quand Salif Kébé dit que c’est en partie la faute  à l’opposition, de facto, il reconnait que des enfants ont été enrôlés. Qu’il sache que ceux qui dirigent les démembrements sont sous la responsabilité de la CENI ››, affirme Oussou Fofana.

Par ailleurs, il enseigne au président de la CENI que les candidatures doivent être déposées 60 jours avant les législatives.

‹‹ Si Kébé donne le 16 février comme la date des législatives, les candidatures devaient être déposées au plus tard le 18 décembre. Mais vu qu’il n’a reçu aucune candidature, il est obligé de rallonger la date pour que les partis politiques puissent déposer dans les règles de l’art leurs dossiers ››, a dit Fodé Oussou Fofana.

Réagir