Abdallah chérif de Goha inquiet face à la fermeture de la voie terrestre : ‹‹ on devait avertir les opérateurs économiques ››

Banniere CBG

Abdallah Cherif n’est pas du goût a cette fermeture des frontières pour des raisons sécuritaires. Dans son discours, le responsable des hommes d’affaires s’est montré inquiet face à cette décision des autorités qui interdisent toutes importations de marchandises par voie terrestre.

Chez nos confrères, L’homme de Goha s’est dit surpris par cette décision de nos autorités.

« On devait avertir, dire aux opérateurs économiques, de telle date à telle autre, n’importez pas des marchandises, par voie terrestre. Mais en Guinée, comme on ne respecte personne, et qu’on ignore la libre circulation des personnes, et leurs biens dans l’espace CEDEAO, on bloque les opérateurs économiques comme ça. Si c’est pour des raisons de sécurité, il faut sécuriser d’abord, les opérateurs économiques, parce que ce sont eux, qui circulent avec leurs biens ››, a déclaré Abdallah chérif. 

Il promet de nouveau a faire recour a la justice, en cas de perte de marchandises. ‹‹ j’ai demandé à tous les opérateurs économiques qui vont perdre leurs biens dans cette situation, de préparer leurs dossiers et les déposer au niveau du Goha. Nous allons porter plainte contre l’État. Avec ces genres de surprises, on ne peut tergiverser ››, laisse entendre cet opposant a la nouvelle constitution.

Akila Soumah pour Oceanguinee.com 

Réagir