Guinée/Processus électoral : les opérations de distributions des cartes d’électeurs sont lacées à Siguiri et à Kankan

Banniere CBG

En prélude à la tenue des scrutins législatifs et référendaire du 1er mars prochain, les opérations de distributions des cartes d’électeurs ont été lancées ce lundi, 10 février à Siguiri et à Kankan.

A cette occasion, le vice-président de la CENI, Bakary Mansaré, commissaire superviseur de ces circonscriptions s’est réjoui de la forte affluence des citoyens électeurs devant les commissions de distribution. Il a mis l’occasion à profit pour remercier l’ensemble des acteurs impliqués pour la réussite des opérations électorales. Au premier rang des quels les autorités nationales et locales, les partenaires techniques et financiers ainsi que les citoyens.

A Siguiri :

La salle du centre culturel national des communicateurs traditionnels  Djeli tomba sis au quartier Bolibana 1, a servi de cadre à cette activité électorale. Etaient présents à ce rendez-vous, les responsables du quartier, les membres des démembrements, les autorités préfectorales et communales ainsi que de nombreux citoyens. Là, la présidente de la CEPI, Hawa Condé et le chargé des élections de la préfecture, Kaba Keita, ont tour à tour exprimé leur sentiment de joie avant de prodiguer des conseils aux citoyens de la ville.

Après avoir retiré sa carte d’électeur, Awa Keita, la vingtaine révolue, se dit heureuse de pouvoir en fin choisir son candidat dans l’urne le 1er mars. Elle encourage chacun et tous à faire de même. Car, soutient-elle, nul ne peut voter sans carte électeur.

Abdoulaye Kaba, un autre citoyen du quartier a patienté plus de trente minutes dans les rangs avant d’entrée en possession de ce document incontournable le jour du scrutin. « Je suis fier et très heureux de recevoir ma carte d’électeur. Cela me permettra de faire mon choix librement dans l’isoloir. Je demande à tous les guinéens qui se sont enrôlés de retirer leurs cartes et d’aller voter dans le calme et la paix », a laissé entendre M. Kaba.

A kankan :

Le maire de la Commune urbaine, Mory Diakité alias Kolofon, s’est mis dans les rangs et a retiré sa carte d’électeur dans le quartier Farako 1.

Une occasion pour le numéro un de cette la commune de demander à ses concitoyens d’en faire autant. Car, selon lui, toutes les dispositions sont prises dans sa juridiction pour permettre à chaque citoyen électeur d’être en possession de sa carte avant le jour du vote.

Famou Condé, étudiant et résident dans ce quartier soutient que pour le moment aucune anomalie n’a été signalée dans ce quartier en ce qui concerne la distribution des cartes d’électeurs. Se trouvant dans les rangs, il dit attendre son tour. Puisque ceux qui sont devant lui ne sont plus nombreux. « Il y a juste quatre personnes devant moi maintenant » se réjouit-il

Pour Cheick Fantamady Kébé, assistant technique à la CENI et Chef de mission dans la circonscription, la CENI a d’abord former les quelques des commissions administratives de distribution des cartes d’électeur avant de lancer l’opération. L’objectif étant de faciliter le travail afin de limiter au minimum possible les difficultés liées à cette opération. Il se dit soulagé par l’engouement sucité auprès des citoyens électeurs par rapport à cette activité. D’après M. Kébé, aucune difficulté majeure n’a été signalée pour le moment.

A préciser que Siguiri compte 281 commissions de distributions des cartes d’électeurs. Alors que la préfecture de kankan en a 123.

Alhassane Barry

Réagir