Me. Dramé sur le projet de nouvelle constitution : ‹‹ dans l’avant projet actuel, l’équilibre des pouvoirs est rompu ››

Banniere CBG

Alpha Yaya Dramé est un Avocat au barreau de Lille et de Guinée. Devant les hommes du micro a la maison commune des journalistes, 11 Février, pour présenter le bilan sur son étude faite faite sur cet avant-projet de changement constitutionnel.

Comme c’est de lui qu’il s’agit, Me. Dramé a aussi cité quelques pouvoir qui ont rompu dit-il alors qu’il est fondamental pour la démocratie.

« En dehors des candidatures libres pour les élections législatives et présidentielles, ce qui a changé, c’est ce qui a régressé. La régression des protections des droits de l’homme par exemple. Ce qui est plus inquiétant dans l’avant-projet, c’est l’équilibre des pouvoirs. Le socle de toute démocratie repose sur deux piliers. Le premier, c’est de dire que nul ne tient de la nature, le droit de gouverner les autres et le second, c’est l’équilibre des pouvoirs. Dans l’avant-projet actuel, l’équilibre des pouvoirs est complètement rompu. Il est une Constitution taillée sur mesure pour une seule personne », a dit cet avocat.

Prêt pour des débats contradictoires, cet avocat qui, opposé à ce projet et d’ailleurs ces confrères, est prêt à faire une assise pour le débat avec n’importe quel juris qu’il parlera de la modification de la constitution en Guinée.

Akila Soumah pour Oceanguinee.com

Réagir