Guinée: « C’est pour échapper à des poursuites judiciaires contre des crimes économiques commis sous son magistère que Alpha Condé cherche à balayer la constitution en vigueur. » Dixit Bah Oury

Banniere CBG

Pour doté au peuple de Guinée une nouvelle constitution, l’intention d’Alpha Condé n’est pas que de briguer un troisième mandat selon Bah Oury. Dans l’émission entretien chez nos confrères d’ATV, le président de l’Union pour la démocratie et le développement (UDD) a affirmé dans le micro de nos confrères que le Chef d’État est déterminé à doter à la Guinée une nouvelle constitution.

Sur le plateau de la télévision ATV, Bah Oury, ancien ministre de la réconciliation pense que le locataire de Sékhoutoureya veut balayer la constitution en vigueur pour échapper à des poursuites judiciaires contre des crimes économiques commis sous son magistère. D’ailleurs, Bah Oury contre le projet de nouvelle constitution tique. 

‹‹ L’imprescriptibilité des crimes économiques figure dans le préambule de l’actuelle constitution. En effet, en 2010, la société guinéenne avait pris en compte la nécessité de moraliser la gestion publique en sanctionnant la corruption et le détournement des deniers publics ››, a rappelé Bah Oury dans l’entretien de ATV.

‹‹ L’imprescriptibilité des crimes économiques ne figure plus dans le projet de la nouvelle constitution. Ainsi, en plus de la volonté d’obtenir un 3éme mandat, ce projet constitutionnel blanchit les crimes économiques qui ont fait tant de mal à la Guinée ››, a ajouté l’actuel gérant du parti UDD.

Devant le micro, Bah Oury assure a nouveau qu’Alpha Condé est ‹‹ obstiné pour avoir un troisième mandat, en militant pour son projet constitutionnel, est en train d’amnistier les détournements des deniers publics. C’est une remise en cause des résultats de luttes antérieures ››.

Abd Akila pour Oceanguinee.com

Réagir