Guinée: Le FNDC dit ne plus reconnaître Alpha Condé comme président et demande son départ immédiat.

Banniere CBG

Les adversaires affichés du président Conde ne semblent pas reculer. C’est au terme d’une plénière extraordinaire tenue aujourd’hui à son quartier général à Kipe, qu’ils ont appelé l’ensemble des citoyens à se mobiliser afin de réussir ce qu’ils ont appelé ‘’la résistance active’’. Ces adversaires disent ne plus reconnaître le président Alpha Conde comme président de la république. Et demandent le départ immédiat de celui-ci du pouvoir en République de Guinée.

Ils appellent de nouveau les Guinéens à sortir le 27 février pour manifester leur refus à monsieur Alpha Condé quant à sa volonté de réussir son « coup d’Etat Constitutionnel et empêcher par tous les moyens légaux le putsch constitutionnel ». 

« La lutte ne s’arrêtera pas le 1er mars. Elle continuera jusqu’au départ de monsieur Alpha Condé et de ses comploteurs », a avertit Abdourahmane Sanoh, coordinateur national du FNDC.

Faudrait-il conclure le FNDC ne pourra plus empêcher la tenue des élections du 1er Mars prochain ?

 

Aissata Keita pour oceanguinee.com

Réagir