Ousmane Kaba répond aux propos d’Alpha Condé : ‹‹ je me demandais si j’étais devant un opposant où devant le président ››

Banniere CBG

L’appel du président aux jeunes a ‹‹ frapper ›› ceux qui viendront saccager les urnes le jour des élections, sont des propos qui font du mal au président du parti PADES.

Invité chez nos confrères d’espace Fm, dans l’émission les ‹‹ grandes gueules ››, l’ancien argentier du régime actuel s’est dit surpris avant de regretter les propos du locataire de Sékhoutoureyah. ‹‹ C’est lui le premier magistrat de cette nation », insiste-t-il.

Selon Ousmane Kaba, : « Que le président de la République incite à la violence physique, c’est quelque chose qui m’a toujours étonné. Quand on dit à des personnes ‹‹ frapper ››, ça m’a beaucoup surpris. Je me demandais si j’étais devant le président de la République ou devant un opposant ou je ne sais qui. C’est extraordinaire. Ça nous renvoie un peu au degré de responsabilité qui est le nôtre dans ce pays-là », a fortement indiqué Dr. Ousmane Kaba.

Abd Akila pour Oceanguinee.com

Réagir