Guinée/Faya Milimono titille Alpha Condé : ‹‹ c’est un chef de parti en perte de vitesse que nous avons entendu ››

Banniere CBG

Après la sortie du président Alpha Condé annonçant le report des élections législatives et référendaires en Guinée, le président du parti BL qui a pris part à la plénière du Front opposé à la nouvelle constitution n’a pas tardé à réagir face au décret du locataire de Sékhoutoureya.

Sur place, cet opposant au changement constitutionnel a Legé le discours d’Alpha Condé à celui du chef d’un parti politique.

« Je ne m’attendais pas à ce qu’Alpha Condé soit président hier, en faisant ce discours, parce que je ne le reconnais plus comme chef de l’Etat. C’est un chef de parti en perte de vitesse que nous avons entendu hier. Il n’a fait qu’appeler ceux de son camp, qui ont effectivement pleuré hier, et certainement d’autres qui ont même eu des crises cardiaques. Il faut qu’Alpha sache clairement que désormais, nous cherchons à aller vers une alternance pour trouver un autre président. Beaucoup de chances lui ont été données. Nous avions pensé qu’il aurait été à la hauteur, après s’être identifié à des grands hommes de ce monde comme Mandela. Aujourd’hui, rien qu’à penser à cela, on est choqué. Nous au FNDC, nous devons continuer la lutte pour rien d’autres que son départ.  Parce que, même l’ombre d’Alpha Condé autour de Sèkhourouréyah ne peut pas rassurer pour qu’il y ait une élection libre, transparente et crédible en République de Guinée », a offusqué le leader du BL.

Abd Akila pour Oceanguinee.com

Réagir