Propos divisionnistes et communautaristes en Guinée : quand Baïdi Aribot lance du poudre sur les pheuls

Banniere CBG
Par Abd Akila

Certains cadres du gouvernement actuel ne veulent toujours pas s’éloigner de certains propos irresponsables ethniques et divisionnistes dans le pays malgré les violences affreuses qui s’abattent sur l’axe. Dans un audio moins responsable, c’est Baïdi Aribot, 2éme vice-gouverneur de la banque centrale qui se serait affiché devant certains jeunes de la basse côte avec des propos communautaires.

On ne sait pas si c’est par excitation de l’argent ou quoi, mais les propos de Baïdi Aribot on peut le dire sans avoir peur qu’ils ne sont pas dignes d’un responsable. Chez nos confrères du site vérité224, les propos de cet ancien défendeur des droits démocratiques quand il était en sucrerie avec Sidya Touré, sont devenus aujourd’hui des propos très agressifs et insupportables.
Devant ces jeunes, Baïdi Aribot indique ceci : ‹‹ vos agissements là aident les pheuls a arriver au pouvoir, je vous le dis aujourd’hui. Encore une fois, je ne sais pas à part Kassory Fofana, un soussou qui est prêt ? Je n’ai pas vu. Parce que Kassory au-moins est un premier ministre. Aujourd’hui, Dieu lui a donné ce poids. On n’est pas en période transitoire mais avant qu’Alpha ne quitte le pouvoir, cherchez à créer une force sur laquelle la Basse-Guinée peut compter ››, a dit Baïdi Aribot selon nos confrères de véracité224.
Dans ce discours communautarisme, cet homme qui après l’écoute et lecture de cette ligne, saurait resté comme un teneur de propos moins religieux conseil aux jeunes : ‹‹ que tout le monde s’unisse autoure de quelqu’un pour qu’il soit président. La Basse-Guinée peut compter sur lui-même. Tout le monde peut l’aider à devenir président. A ce stade même quand il y’a une transition, les pheuls sont plus prêts que nous, les malinkés sont plus prêts que nous. Le fichier électoral qui est là aujourd’hui, a été tripatouillé par l’OIF n’est pas en notre faveur ››, remballe Baïdi Aribot membre farouche et promoteur de la nouvelle constitution.
Ses propos de Baïdi Aribot, viennent s’ajouter sur celui des autres responsables du parti au pouvoir en visant des débats communautarismes. Moins c’est un promoteur du président qui a tenu ses propos. Pour le moment aucune réaction n’est faite et le procureur est attendu a réagir face à cette sortie moins responsable de cet homme qui foule au sol le tissu social en faisant la promotion des débats de communauté.
Nous y reviendrons…
 pour Oceanguinee.com
Réagir