Double scrutin du 22 Mars : Alpha Conde dans les lignes du choix

Banniere CBG
Par Abdoulaye Fogo Balde

Le double scrutin du 22 Mars continue encore à faire parler de lui. Le président Guinéen serait de tout les coins indexé à reporté de nouveaux cette autre date du 22 Mars. Après la haute institution européenne, africaine, sous régionale et la francophonie, le ministre des affaires étrangères Guinéenne, en la personne de monsieur Mamady Toure, ministre en fonction de l’actuel président Guinéen, a dans un courrier sollicité le report de ces élections pour la raison du Covid-19. Contrairement à l’union européennes qui a parlé de la non disposition des conditions pour une organisation juste, crédible et acceptée de tous, en ces termes :

« La Guinée aborde dans un contexte de polarisation extrême le double scrutin du 22 mars, élections législatives et référendum constitutionnel tel que décidé par le gouvernement.

Les conditions d’organisation d’un scrutin sérieux et apaisé, dont le résultat puisse être accepté par tous, ne sont actuellement pas réunies.  L’Union Européenne réaffirme son soutien total aux initiatives de la CEDEAO et de l’Organisation Internationale de la Francophonie pour amener les autorités guinéennes à organiser des élections crédibles et inclusives.

Elle appelle les acteurs politiques à la responsabilité face aux enjeux et défis auxquels est confrontée la Guinée ».

le patron de la diplomatie Guinéenne, à quand à lui puiser son argument dans le coronavirus.

Faudrait-il conclure que le président Alpha n’a désormais de soutient que ses militants, alliés et l’armée ?

Pour oceanguinee.com

Réagir