Guinée : la maison d’un commandant fait l’objet d’une attaque par d’autres agents en uniformes ( témoignage)

Banniere CBG

des tirs entendus à Kountia, commune de Matoto, dans le secteur doyama, la maison d’un commandant a été confinée. Pour le moment nous avons juste appris que c’est la maison d’un commandant qui a prit la poudre d’escampe avant que nous soient maîtrisés les tires entendus ce matin au camp Alpha Yayah qui à été la cible.

Selon certains témoins qui étaient sur place, des biens ont été emportés par les agents des forces confondues. Des cas de blessés, et beaucoup de cas d’arrestations sont enregistrés. Dans le confinement de ce secteur Doyama, trois cours ont été complètement fouillées avant d’emporter des biens, a-t-on appris d’une source.
Sur les images intégrées, des balles sont visibles, les gardes du corps de cet homme en uniforme ont répliqué contre les autres agents qui seraient venus pour lui mettre aux arrêts. Parmi eux selon notre interlocuteur, ils ont été arrêté et conduits à une destination qui reste pour le moment méconnue. En ce qui concerne le commandant Zamy Pascal, il reste introuvable. Sa femme désespérée, dit ne pas avoir connu la raison de l’attaque du domicile de son mari par des agents. Dans ce secteur ou la peur règne en maître absolue, aucun citoyen n’a daigné répondre aux questions d’un journaliste non loin des lieux ou l’incident a eu lieu.
Il faut noter de passage que des tirs ont été beaucoup entendu dans cette localité et certains citoyens restent toujours terrés chez eux. Au moment où nous mettons en ligne cet article, nous avons été rassuré du retour d’un espoir revenait peu a peu et d’autres empêchés de rentrer cherchaient un autre moyen de traverser cette partie pour aller à leurs domiciles.
Nous y reviendrons…
Abd Akila pour Oceanguinee.com
Réagir