Guinée : des affrontements signalés entre agents et forces de l’ordre entre Bambeto-Hamdallaye

Banniere CBG

A deux jours avant des élections législatives et référendaires en Guinée, des affrontements ont été signalés dans certains endroits de la commune de Ratoma, ce vendredi, 20 mars 2020. Alpha Condé se campant sur sa décision a doté a la Guinée une nouvelle constitution, des jeunes s’étaient mobilisés a créer de la psychose dans ce bastion des opposants a son régime et a son idée qu’ils trouvent machiavélique.

Il était 07h passées de quelques minutes avant que les jeunes ne sortent dans la rue pour se faire entendre par des jets de pierres. Révoltés contre le pouvoir en place, ces jeunes avec des slogans hostiles au pouvoir d’Alpha Condé ont vite érigé des barricades pour empêcher la circulation tout en versant des ordures sur la chaussée. Après un temps de démonstration de ces jeunes prêts à empêcher les élections dans le pays, des forces de l’ordre de sécurité, police, gendarmeries, des Bac plus certains agents cagoulés étaient sur place pour dispersée les manifestants a coup de gaz lacrymogènes. Mettant de l’ordre dans la cité, aucune arrestation n’a été signalée ni d’un quelconque cas de blessé.
Après son deuxième décret annonçant la  tenue des élections en Guinée, le pays d’Alpha Condé jubile sur un chaos très critique que tous les guinéens pourront regretter. D’ailleurs, il faut rappeler que les pourfendeurs de la constitution comptent donner leurs vies pour empêcher ce qu’ils qualifient de ‹‹ mascarade électorale ›› en Guinée.
Nous y reviendrons…
Abd Akila pour Oceanguinee.com
Réagir