Crise de Mali : L’Imam Dicko confirme avoir eu le professeur Alpha Condé au téléphone pour une solution

Banniere CBG

La crise malienne préoccupe pas seulement les cittoyens maliens, mais bien au-delà. Au nom du M5 dirigé par l’imam Dicko, ancien alié d’IBK et chef de fil de ce mouvement qui recclame la demission du chef de l’Etat Malien, reste malgré tout un mouvement attentif. 

L’imam Dicko, symbole de ce mouvement, qui a dailleurs reçu l’appel de plusieurs chefs d’Etats africains et autres responsable a confirmé avoir été joint au téléphone par le président de la Guinée, monsieur Alpha Condé.

Joint par nos confrères d’espace fm dans l’émission des Grandes Gueules, l’imam Dicko dit :

 » Effectivement, je l’ai eu et on a parlé. J’ai beaucoup de respect pour lui. C’est un chef de l’Etat, un grand frère. Nous, on écoute tout le monde. Moi en tant que personne, seule, je ne peux pas décider de tout. C’est un mouvement populaire où il y a tous les acteurs dont les points de vue comptent. Nous allons nous réunir, voir ce qui est bon pour notre pays et ce qu’il faut faire. Le président Alpha Condé se soucie beaucoup du Mali, il l’a montré à plusieurs reprises. Ce n’est pas la première fois qu’il m’appelle pour me demander de tout faire pour que le calme et la stabilité du Mali soient préservés. Je suis un homme de convictions. J’ai accompagné Ibrahim Boubacar Keita dans une situation qui n’était pas confortable. J’ai été traité de tous les noms d’oiseaux »

pour ce leader religieux devenu leader de la contestation contre le regime d’IBK qu’il a soutenu dans le passé, dément ceux qui pensent ou croient qu’un religieux n’a rien a voir avec la politque. Pour lui, c’est tout le contraire.

 » Les gens disent que le religieux n’a rien à voir avec la politique, c’est une mauvaise compréhension et une mauvaise interprétation. Nous gérons le même peuple, nous sommes les acteurs d’un même peuple. Si on ne se comprend, ça n’ira pas » -t-il indiqué.

Alas Toure pour oceanguinee.com

Réagir