Damaro tance les adversaires d’Alpha Condé : ‹‹ la machine de propagande de l’opposition est redoutable en désinformation ››

Banniere CBG

Le président de la nouvelle Assemblée Guinéenne n’est pas encore prêt à se taire face aux critiques des opposants d’Alpha Condé. Alors, qu’il est aussi une institution qui doit s’abstenir, le président de l’Assemblée nationale, Amadou Damaro Camara n’a pas fait d’aumône aux adversaires du parti au pouvoir qu’il traite de machine propagandiste en d’information.

‹‹ Toutes ces commissions s’étaient transformées en inquisition juste pour aller dans la presse incriminer le gouvernement, sans chercher à connaitre la vérité. Ceux qui en savent le moins, ce sont ceux qui en parlent le plus. On a même dit ici qu’il y a des centaines de milliers de dollars qui étaient payés au mauvais guichet sans qu’il n’y ait aucune preuve ››, a-t-il regretté.

L’ancien tenant des propos volumineux ne se limite pas que sur ça. Il va jusqu’à dire, que les anciens députés de l’autre parlement issus de l’opposition avaient un comportement de Bouki-l’hyène la belle histoire de leuk-le-lièvre.

‹‹ Bouki, l’hyène, a dit que tous les animaux domestiques sont morts. Il l’a dit avec tellement de sérieux que l’Oncle Gaindé, le lion et tous les autres carnivores ont pris enfants, épouses pour aller prendre leurs parts de viande dans le village. Bouki, dans l’enthousiasme, a fini par croire à ses propres mensonges et a suivi la masse. Au finish, il n’y avait pas carcasses d’animaux dans le village, il a été puni après ››, réplique Damaro qui ne dure pas pour répondre comme d’habitude.

Pour Damaro Camara, cette opposition est une machine de propagande et va jusqu’à dire que c’est une opposition de désinformation.

‹‹ la machine de propagande de l’opposition est redoutable dans la désinformation. Ceux qui ont la chance de sortir du pays, quand on voit la description qu’on donne à la Guinée, on se demande si c’est de là qu’on vient. Quand il y a des élections, ils crient à la fraude et sont surpris que le parti au pouvoir qu’ils ont si discrédité puisse avoir encore de votés ›

Plus loin, Damaro dit qu’il ‹‹ ne faut pas perdre son temps à avancer des arguments de bonne foi face à des gens de mauvaise foi. On a des problèmes de l’électricité, c’est vrai. Mais on ne peut pas dire que rien n’a été fait pendant les 10 dernières années. Ou bien il y avait de l’eau partout avant l’arrivée d’Alpha Condé et qu’il est venu déterrer les tuyaux ? ››, se pose-t-il la question.

Abd Akila pour Oceanguinee.com

Réagir