La ville de Kankan à Alpha Condé : ‹‹ si y’a pas courant, y’a pas dort ››

Banniere CBG
Depuis quelques jours déjà, le courant est le seul moyen réclamé à Kankan, maison paradisiaque du parti au pouvoir qui est en feu. La jeunesse de Nabaya est dans toutes les rues pour exprimer son mécontentement dans la gestion d’énergie du pouvoir d’Alpha Condé.
Dans cette grande ville, la paralysie reste visible et tous les coins sont bloqués par des manifestants qui règnent en maitre absolue sans violence. Dans certains quartiers où nos yeux sont croisés, les boutiques et magasins sont fermés. La circulation paralysée et des pancartes donnent le goût de cette manifestation pour donner le message qu’attend Alpha Condé dans cette zone.
Sur les images, le constat prouve que toutes les boutiques et magasins sont fermés et aucune autre activité n’est escamotable dans cette localité qui a tant fait pour l’électorat d’Alpha Condé. Désormais, comme ils aimaient dire ‹‹ An na Manssayah lé ››, c’est-à-dire c’est notre pouvoir, cette zone réputée du parti au pouvoir dit désormais que sans le courant il n’y aura pas d’activité. Pour le moment, les autres sont terrés chez eux par peur d’une répression. D’ailleurs, vu que les boutiques, magasins et marchés sont fermés, la ville de Kankan montre toute sa déception sur la gestion du gouvernement Condé dans sa zone. Pour l’heure, les manifestants se dirigent vers N’ballia au buffet de la gare avec les mêmes propos, selon notre interlocuteur.
Nous y reviendrons…
Abd Akila pour Oceanguinee.com
Réagir