Les jeunes manifestants arrêtés la semaine dernière déférés à la prison civile de Kankan

Banniere CBG

Certainement la ville de Kankan ne se trouve pas à la veille d’un jour d’accalmie. Les jeunes manifestants avaient donné deux jours aux autorités la semaine dernière pour libérer leurs collègues arrêtés. Mais à la grande surprise de ces jeunes, les autorités ont ce lundi, déféré leurs collègues à la prison civile de Kankan.

Les leaders de ce mouvement après avoir appris le déferrement de leurs compagnons de lutte à la prison civile, ont menacé de descendre dans la rue pour exiger leur libération pure et simple.

“ A la demande des sages, nous avons décidé de surseoir à l’exécution de notre mot d’ordre. Mais s’ils ne sont pas libérés aujourd’hui, demain, on va descendre dans la rue’’, a prévenu, d’un ton ferme, le porte-parole des protestataires.

A rappeler qu’avan d’être déférés, ils ont tous été rasés de tête a-t-on appris.

Alas Toure pour oceanguinee.com

Nous y reviendrons !

Réagir