Barthélémy Dias se rebelle : ‹‹ non à une CEDEAO des marionnettes pour humilier les peuples Africains ››

Banniere CBG
La dictature presque imposée par la CEDEAO à ceux qui ne veulent pas se plier à la sortie de la crise au mali, fait un débat de tout rond sur la scène politique africaine.
Après les opposants à l’interne, c’est aussi le maire de Mermoz-Sacré coeur de Dakar, Barthélémy Dias qui dit ne pas être d’accord avec cette décision de la communauté des États d’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO ) qui décide de sanctionner ceux qui s’opposeront à son plan de sortie de crise.
‹‹ Non à une Cedeao des marionnettes pour humilier les peuples africains exploités pour des intérêts étrangers. Il faut siffler la fin de la recréation ››, a farouchement déclaré le maire de Sacré coeur de Dakar.
Abd Akila pour Oceanguinee.com
Réagir