Guinée : Mamadou Sylla, président de l’UDG exige à ce que lui soit reconnu son statut de chef de file de l’opposition

Banniere CBG

Invité chez nos confrères d’espace fm, dans l’émission ‘‘ espace expression ‘’ Elhadj Mamadou Sylla, président de l’Union Démocratique de Guinée (UDG), a haussé le ton en exigeant la reconnaissance de son statut de chef de fil de l’opposition.

D’ailleurs, il dit à qui veut l’entendre, qu’il est le seul et unique patron de l’opposition Guinéenne après le double scrutin du 22 Mars dernier tout en insistant sur son statut de chef de fil de l’opposition.

Lisons le :

« Quand on prend la loi. Elle dit que tout parti politique qui, après la mouvance présidentielle, a plus de députés, devient chef de file de l’opposition. Ce n’est pas moi le dit, la loi est claire dessus. S’il n’y a pas de chef de file de l’opposition, le président de l’assemblée nationale aussi ne sera pas légal. Parce que ça ne peut aller l’un sans l’autre. Il y a la mouvance, il y a l’opposition. Je peux ne pas peser dans l’opposition, mais on peut me nier le fait d’être la deuxième force politique au parlement. Personne ne peut enlever cela, parce que je dépasse tous les autres après le parti au pouvoir. » 

Avant d’ajouter en s’adressant à ces détracteurs, « il ne faut pas hésiter à m’appeler chef de file de l’opposition (…). Même Cellou Dalein Diallo, qui est le chef de file sortant, n’est pas contre cela. Quand on dit chef de file de l’opposition, j’ai 14 partis qui sont quand même derrière moi. C’est un groupe à la tête duquel je suis »

Sera-t-il entendu pour être accepté ?

Alas Toure pour oceanguinee.com

Réagir