Trump évacué de sa conférence de presse après une fusillade à l’extérieur de la Maison Blanche

Banniere CBG

Pour illustrer le chaos qui règne en Amérique, le président Trump a été brusquement retiré du pupitre lundi soir, au début de la conférence de presse à la Maison Blanche, alors que la ville de Chicago est envahie par de violentes bandes criminelles.

« Il y a eu une fusillade à l’extérieur de la Maison Blanche », a déclaré M. Trump. « Il y a eu une vraie fusillade et quelqu’un a été emmené à l’hôpital. »

Il a ajouté que le journaliste de Fox News, John Roberts, avait entendu deux coups de feu. A la question de savoir s’il était secoué, M. Trump a répondu : « Est-ce que j’ai l’air secoué ? »

Un individu a été abattu par les services secrets devant la Maison Blanche à l’angle de la 17ème et Pennsylvania. Le suspect armé a été emmené dans un hôpital voisin.

Les journalistes présents au briefing ont tweeté des photos de portes verrouillées et semblent généralement plus paniqués que la situation ne le justifie probablement. D’autant plus que nombre d’entre eux ont activement soutenu les émeutiers et les pillards violents.

Réagir