Crise au Mali : une mission de la CEDEAO attendue ce Jeudi 20 août dans la ville Bamakoise ( source )

Banniere CBG
Apparemment même si au début l’institution dite CEDEAO n’a pas été a la hauteur pour certains maliens, nous venons d’apprendre d’une source fiable de ce côté que Mahamadou Issouffou, le président actuel de la CEDEAO conduira une délégation de chefs d’État de la sous-régions dans le pays d’IBK, ce jeudi 20 août 2020.
Cette délégation des chefs d’État de la CEDEAO, est attendue dans la journée du jeudi à Bamako, soit deux jours même après le renversement du président Ibrahima Boubacar Keïta. Selon nos informations, elle sera conduite par le président en exercice de ladite institution, et président du Niger qui est Mahamadou Issoufou, Alssane Ouattara de la côte d’Ivoire, du président ghanéen Nana Akufo Addo et du président Sénégalais Macky Sall.
Le groupe Issoufou et cie vont prendre langue avec les nouveaux hommes forts du pays et si possible échanger avec le président IBK et son premier ministre Dr Boubou Cissé qui sont toujours dans la main des putschs. Ce serait un second déplacement des chefs d’Etat à Bamako après celle de la médiation soldée par une malencontreuse négociation entre les deux camps, nous confie notre source.
Pour appel, les souliers et armes étaient dans la main des vrais hommes, c’est-à-dire l’armée malienne qui on peut qualifier d’une mutinerie dans le camp de Kati, a 15 km de Bamako et s’est soldée par un coup d’État contre le président qui, a été démocratiquement élu. D’ailleurs, de la CEDEAO, l’ONU en appuyant l’Union Africaine, plus la communauté internationale, elles ont presque toutes condamnées le renversement d’un régime constitutionnel qui est celui d’IBK.
Abd Akila pour Oceanguinee.com
Réagir